(0)4 95 23 53 14 info@ampara.fr

BTS Diététique

Objectifs de la formation

Le titulaire du BTS diététique est un professionnel de la nutrition. Grâce à ses connaissances scientifiques et techniques, il veille à la qualité des aliments, à l’équilibre nutritionnel, au respect des règles d’hygiène, et peut élaborer des régimes et des menus. Il est compétent pour intervenir à titre informatif, préventif et de soins. Il peut également assurer une mission de formation en matière de nutrition.

Accès handicapé

Formation en présentiel

Validation par bloc

Print Friendly, PDF & Email

Prérequis

– Titulaires d’un niveau 4 BAC : Bac. Général, Technologique, Professionnel, toutes séries

Modalités d'accès et contacts

Entretien et positionnements préalables sur pré requis et représentation du métier.
Contactez :
– Apprentissage : 0495235314
– VAE : 0495235300

Durée de la formation

1650 heures en centre (550 h par année)
La durée de la formation est adaptée en fonction du profil de l’apprenant .
Entrées et sorties permanente par la voie de l’apprentissage sur une alternance de 3 ans.

Lieux de formation

Ajaccio

Niveau

Niveau 5
Formation diplômante validée par un diplôme Education Nationale BTS
Niveau 5 Européen
Niveau III Education Nationale

Modalités d'évaluation

Épreuves en cours de formation (CCF) ou examen certificatif final incluant des épreuves écrites et orales (épreuves générales) et de pratiques professionnelles

Accessibilités

Nos formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Retrouver toutes nos informations sur la page dédiée ou contacter notre référent handicap au 04.95.23.53.14

Passerelles

Exemple de passerelle: DUT génie biologique option diététique.

Tarifs

Gratuit.
Prise en charge possible suivant les modalités d’accès à la formation et le profil de l’apprenant. Prise en charge par les OPCO pour la formation en apprentissage avec rémunération de l’apprenti.
Les frais annexes de type repas, nuitée, premier équipement peuvent être financés par l’OPCO dans le cadre d’un contrat d’apprentissage

Demande d'informations

Vous souhaitez plus d'informations sur cette formation

Inscription

Pour vous inscrire en ligne à cette formation, merci de remplir le document ci dessous

Public visé

Par la voie de l’apprentissage :

– Jeunes à partir de 15 ans, sous conditions, jusqu’à 29 ans* révolus.

– Personnes en situation de handicap et sportifs de haut niveau sans limite d’âge.

– Futurs créateurs ou repreneurs d’entreprise nécessitant d’obtenir le diplôme pour une activité réglementée sans limite d’âge (dispositif particulier. Nous contacter).

*possibilité de porter l’Age maximum à 34 ans révolus sur des poursuites d’études déjà réalisées en apprentissage (cas spécifiques, nous contacter).

Par la voie de la VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience).

– Toute personne disposant au moins 1 an d’expérience dans le métier ou à minima 1607 h de façon consécutive ou non.

Modalités d’organisation pédagogiques

– Formation en présentiel 35 h de cours par semaine.

– Alternance 1/3 Centre et 2/3 Entreprise la première année.

– Horaires en centre de formation : 08h00-12h00 13h30-16h30.

– Formation appliquée par une pédagogique inversée, capitalisation sur les périodes en entreprise et complément en centre de formation, pédagogie par objectif.

– Méthodes actives utilisées : travaux de groupes, exposés, mises en situations, vidéo, visites d’entreprises, transdisciplinarité.

Moyens techniques

Matériels et équipements adaptés et professionnels, outils numériques individuels, Plateforme LMS, espace dédié, salle connectée.

Poursuite d’études

Le BTS a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en licence professionnelle (principalement dans le domaine de l’agroalimentaire, spécialités hygiène et sécurité des productions agro-alimentaires, sécurité et prévention du risque alimentaire, nutrition appliquée…), en licence de biologie ou d’agroalimentaire, ou en classe préparatoire aux concours d’entrée des écoles d’ingénieurs.

Exemple(s) de formation(s) :

Perspectives professionnelles

Le diététicien travaille essentiellement dans les hôpitaux, les établissements scolaires, les maisons de cure ou de retraite, ou encore dans les centres sportifs. Il peut également être recruté dans l’industrie agroalimentaire pour participer au contrôle qualité et à la recherche appliquée.

Enfin, il peut exercer son activité en libéral.

Contenu détaillé de la Formation au 14/01/2024

Bloc de compétences n° 1 – Economie et gestion appliquées aux activités relevant de la compétence du diététicien

Participer à la politique de communication en matière de lancement et de promotion des produits

Prendre en charge les achats en fonction des besoins de la collectivité et des offres du marché  

Adapter une méthode de gestion des stocks aux exigences de la collectivité  

Participer dans le cadre alimentaire à l’élaboration d’un compte d’exploitation prévisionnel ou d’un budget

Savoir orienter la décision en matière de fabrication et de commercialisation des produits   

Participer à la prévision et à la planification des besoins qualitatifs et quantitatifs en personnel  

Apprécier le marché potentiel de la zone de chalandise

Dégager les critères de choix de la forme juridique adaptée au commerce envisagée

Utiliser les principes élémentaires en matière de comptabilité générale, gestion de trésorerie, documents commerciaux

Bloc de compétences n° 2 –Maîtrise des secteurs et des activités professionnelles du diététicien

Exploiter le cadre architectural et le matériel déjà existants du service alimentaire

Apporter des éléments spécifiques lors de la conception du cadre architectural des services alimentaires

Elaborer les plans alimentaires et les menus adaptés aux membres de la collectivité

Adapter les menus de base de la cuisine centrale à des régimes standards définis

Conduire et réaliser un bilan alimentaire

Proposer une alimentation conforme à la prescription médicale, aux goûts et à l’environnement socio-professionnel du sujet

Adapter l’alimentation habituelle qualitativement et quantitativement en utilisant éventuellement les produits destinés à une alimentation particulière

Concevoir et rédiger un questionnaire d’enquête de motivations, de consommation dans un but commercial ou à des fins préventives

Exploiter les résultats en vue des finalités de l’enquête

Concevoir des documents techniques (fiches techniques de produits, d’étiquetage…)

Participer à la politique de communication en matière de lancement et de promotion des produits alimentaires

Rédiger un article, une note d’information, concevoir une affiche

Rédiger un rapport

Prendre en charge les achats en fonction des besoins de la collectivité et des offres du marché

Proposer un choix de préparations qui présentant les qualités nutritionnelles et organoleptiques optimales, respecte le budget

Porter une appréciation critique sur l’hygiène et la sécurité par référence aux textes réglementaires

Contrôler les conditions de réalisation des préparations en collaboration avec le chef de cuisine

Organiser et contrôler la réalisation de préparations diététiques ou l’adaptation de préparations fournies par la cuisine centrale pour des régimes particuliers

Organiser et contrôler la distribution des repas dans l’ensemble de la collectivité, sur place ou à distance, immédiate ou différée dans le temps, dans le respect des textes réglementaires

Déterminer la consommation alimentaire et en déduire des conclusions intéressant la gestion et/ou la nutrition

Transmettre des informations adaptées à un public donné en utilisant les moyens didactiques appropriés

 

Bloc de compétences n° 3 – Proposition d'une alimentation adaptée à une situation donnée

Elaborer les plans alimentaires et les menus adaptés aux membres de la collectivité

Adapter les menus de base de la cuisine centrale à des régimes standards définis

Proposer une alimentation conforme à la prescription médicale, aux goûts et à l’environnement socio-professionnel du sujet

Adapter l’alimentation habituelle qualitativement et quantitativement en utilisant éventuellement les produits destinés à une alimentation particulière

Proposer un choix de préparations qui présentant les qualités nutritionnelles et organoleptiques optimales, respecte le budget

Déterminer la consommation alimentaire et en déduire des conclusions intéressant la gestion et/ou la nutrition

Bloc de compétences n° 4 – Mise en œuvre d’activités technologiques d’alimentation

Adapter les menus de base de la cuisine centrale à des régimes standards définis

Proposer une alimentation conforme à la prescription médicale, aux goûts et à l’environnement socio-professionnel du sujet

Adapter l’alimentation habituelle qualitativement et quantitativement en utilisant éventuellement les produits destinés à une alimentation particulière

Réaliser une fiche technique standard assurant la fiabilité des techniques, la constance des quantités et des qualités organoleptiques et nutritionnelles des préparations

Concevoir des documents techniques (fiches techniques de produits, d’étiquetage…)

Contrôler les conditions de réalisation des préparations en collaboration avec le chef de cuisine

Organiser et contrôler la réalisation de préparations diététiques ou l’adaptation de préparations fournies par la cuisine centrale pour des régimes particuliers

Transmettre des informations adaptées à un public donné en utilisant les moyens didactiques appropriés

Organiser et contrôler la distribution des repas dans l’ensemble de la collectivité, sur place ou à distance, immédiate ou différée dans le temps, dans le respect des textes réglementaires

Bloc de compétences n° 5 – Bases scientifiques de la diététique

Mobiliser, organiser les  connaissances de biochimie, de physiopathologie indispensables à la compréhension des enseignements professionnels de physiopathologie, de nutrition, d’alimentation et de diététique thérapeutique

Mobiliser les connaissances  fondamentales et spécifiques du diététicien dans le domaine des aliments et de leur utilisation dans le cadre d’une alimentation rationnelle ou d’une alimentation particulière

Bloc de compétences n° 6 – Bases physiopathologiques de la diététique

Mobiliser les connaissances en physiopathologie    
Mettre en relation des connaissances de biochimie, physiologie, physiopathologie et diététique    
Mettre en œuvre une démarche de soins diététiques adaptée au cas clinique proposé